6h15: mes chats

Publié le par Artemis

Décidément, je suis toujours aussi matinale le dimanche!

Il fait un soleil radieux dehors et c'est très plaisant de se reveiller avec tant de lumière dans la chambre :-)
Cette fois, c'est Sihaya qui m'a réveillée: elle a passé la nuit dehors, la coquine! Et vers 6h elle a décidé de rentrer, alors elle a fait du bruit à la porte de derrière. Je dis bien "fait du bruit" parce que je ne me souviens pas l'avoir entendu miauler, ni gratter! Cependant, je suis sure que c'est elle qui m'a réveillée... Que les nuits sont tranquilles quand elle sort! Sayuri reprend sa place sur le lit pendant mon sommeil et c'est tellement calme: Pas de grognements, pas de bruits de coups sous le lit, aucune cavalcade dans le long couloir! Mais j'aime bien cette agitation de temps en temps, c'est rigolo de les voir s'amuser toutes les deux.

Malgré ces petites gue-guerres, mes deux fauves s'entendent plutot bien et Sihaya est surement plus heureuse ici qu'avec Nicolas. Une nuit par contre, j'ai été témoin occulaire d'une tentative de meurtre, ici même, dans mon appartement...

Il était plutôt tard et je dormais d'un sommeil léger... Quand d'un coup, je suis réveillée en sursaut par un "glong", comme si une masse s'était abattue sur le plancher du salon avec pour seul objectif de faire un trou dans le parquet! Imaginez la tête de mon propriétaire qui habite juste en dessous! ;-) Alors, affolée, je me lève et me rue sur les lieux du crime... Et j'y découvre...

- Sihaya toute penaude qui me regarde de ses petits yeux de victime et qui n'en revient toujours pas d'être une rescapée!
- Sayuri tranquillement assise par terre avec son air de "c'est pas moi, je te jure, j'ai rien fait"
- l'arme du crime sur le sol: une boule de bulles ikéa couleur violette de 920 grammes (sisi, j'ai pesé!) que j'avais déposée sur son socle sur la télé quelques jours plus tôt...

Mon instinct de détective, aidé par mon cerveau qui-ne-s'éteint-jamais,  m'amène illico-presto à la conclusion que Sayuri, ayant prémédité son coup, s'était silencieusement postée sur la télé, attendant que son innocente proie passe à portée. Là elle se serait dressée sur la boule et aurait poussé de ton son poid en direction de Sihaya. Cependant, en l'absence de lumière et le poid de l'arme ayant peut-être été sous-estimé, le coup n'a pas porté suffisament loin pour atteindre la victime qui passait proche et ne doit sa survie qu'à un hasard vraiment heureux!

J'ai été très chanceuse sur ce coup là: la boule aurait pu atterrir sur la table basse et briser la plaque de verre, ou atteindre son objectif, que je suppose être la tête de ma pauvre petite Sihaya... Malgré les preuves irreffutables, je n'ai pas porté plainte contre Sayuri, ceci étant plus une bêtise de jeunesse qu'autre chose... Que c'est dur d'élever ses bébés, surtout quand vient le moment de leur expliquer la différence entre le bien et le mal! ;-)

Publié dans Old

Commenter cet article