Non!!! Je la veux ma grasse mat' !!!

Publié le par Artemis

4h20 du matin.

Dans mon sommeil, un bruit se fait entendre... indescriptible... Serait-ce Jack Sparrow en train d'affronter Barbossa? Et peut-être Will Turner est-il venu me délivrer des griffes du monstre marin "tentaculesque"! :-) Quelle superbe vision que ces deux beaux pirates (enfin après une douche cela va de soi ;-) ) se battant bravement pour mon honneur!

Je me réveille doucement, jusqu'au moment ou je prends conscience que ce son ressemble étrangement plus à du "Sayuri en détresse" qu'à la bande son de Pirates des Caraibes... Ni une ni deux, je la localise et en deux secondes, me voici debout en train de la secourir!

Mademoiselle chassait un papillon de nuit qui s'était introduit dans ma chambre et tentait désespérément de ressortir par la fenêtre en guillotine. Prenant son élan, le fauve a sauté pour se placer sur la barre médiane de la fenêtre, large d'environ deux centimètres, s'est retrouvée suspendu, les pates avant accrochées à la dite barre médiane, les pattes arrière pédalant sur le carreau du bas de la fenêtre (d'ou le bruit indescriptible de mon réveil) pour essayer dans un ultime effort de se hisser et se placer dans une position un peu plus avantageuse et digne d'un félin!
Après avoir rattrappé Sayuri, me voici donc à 4h30 en train de soulever mimine pour qu'elle réussisse à attrapper le fameux papillon agonisant en haut du rideau, sans quoi, impossible d'avoir la paix!

Donc voici une des raisons pour lesquelles je ne sors jamais vraiment très tard le soir: le lendemain, impossible de récupérer en paix! Cependant, hier soir, je suis allée voir Pirates des Caraibes III après le travail avec un ami rencontré par internet. Je sais qu'il faut être prudente avec ce genre de rencontres. Je vois Internet comme une grande avenue ou plein de gens se croisent, mais la grande majorité des personnes qu'on y rencontre ont une vie saine comme vous et moi (la preuve, vous êtes là, sur le net en train de me lire ;-) ). À bien y penser, à l'époque à laquelle on vit, avec tout le monde qui communique par internet, on a autant de chance de mal tomber sur internet que dans la vie réelle. Il faut juste faire un tri un peu plus poussé. La prudence reste quand même primordiale et il est obligatoire d'observer certaines règles: rencontres uniquement dans des lieux publiques et connus de soi, avoir toujours de quoi appeler en cas d'urgence, ne pas donner son adresse, etc...

Donc hier, j'ai rencontré Dany, 27 ans, très sympathique, passionné du Japon et qui me fait vraiment beaucoup pensé à mon ami Nicolas. Le film était pas mal, un peu tordu des fois, mais bon dans son ensemble avec une fin nettement meilleure que le 2. Nous sommes allés souper ensuite (japonais évidemment ;-) ) et nous avons marché dans le centre ville de Montréal. C'est très agréable, l'été s'est enfin installé et les montréalais sortent beaucoup sur les terrasses et dans le centre. Il y a une très bonne ambiance et je me sens chez moi, vraiment :-)

Publié dans Old

Commenter cet article