Une nuit aux urgences

Publié le par Artemis

Alors ne vous inquiétez pas, aujourd'hui je vais pas mal mieux, et le riz reste :-)

Vendredi soir, après le cours de danse, je me suis rendue chez David pour y fêter son anniversaire. Au programme, un super dîner thaï préparé par David et Christophe pour les "invités intimes" (6-7, pas plus) suivi de discussions autour d'une bouteille de digestif ou d'une tasse de thé pour ceux qui conduisent ;-)
Évidemment, nous avons servi plus ou moins de cobaye pour la soupe que David expérimentait... Un goût plutôt douteux et une amertume qui normalement n'aurait pas dû être là (croyez moi, c'est à cause de la citronnelle! sisi!). Cependant, le reste du repas était bon et rassasiant. Tout s'est très bien passé et la soirée fût fort agréable ;-)

Samedi... Journée grise pluvieuse et plutôt tranquille... J'ai été acheté une nouvelle imprimante, la mienne ayant rendu l'âme il y a quelques mois... Et puis la soirée calme pour récupérer de la veille où je ne me suis couchée que vers 3h30 du matin. Mais ce n'est pas ce soir que je vais pouvoir récupérer!

Vers 21h00: Alors que je jouais tranquillement à Team Fortress 2, je me vois obligée d'arrêter pour cause de "mal au coeur". Ça arrive de temps en temps, quand on est fatigué et que le jeu bouge un peu trop dans tous les sens, alors sans m'inquiéter, je me brosse les dents et me prépare pour aller au lit. Un peu plus tard, couchée sous Sayuri et Senshou qui me tiennent chaud, je ne me sens pas bien et vais à la salle de bain. C'est là que ça commence... Je vous épargne les détails, mais toujours est-il qu'en deux heures, je me retrouve fortement déshydratée et impossible de garder une simple gorgée d'eau!

23h30 - minuit: Je compose le 911et demande s'il est possible de m'envoyer un médecin pour une consultation. Je suis donc transférée au service ambulancier. Mais l'ennui avec les ambulances, c'est que ça coûte cher et ce n'est pas pris en charge par la carte soleil... Je leur demande donc l'adresse de l'hôpital le plus proche de chez moi, ça peut toujours servir...
Quelques minutes de réflexion pour prendre conscience que je ne peux évidemment pas conduire dans cet état... Je me souviens que François est occupé ce soir avec sa nouvelle blonde et donc je décide d'appeler Patrick qui ne sera surement pas couché à cette heure et qui dispose d'un véhicule. Quelques temps plus tard, nous arrivons à l'hôpital, aux urgences où je prends un numéro... Miracle, il n'y a presque personne! Ça devrait donc aller rapidement...

Tu parles! En fait, nous sommes arrivés pile poil à la sortie des bars: Durant les 5 heures qui suivirent se sont succédées 6 à 7 civières de blessures de bagarres, malaises dûs à l'alcool ou autre substance, plaies au couteau et je ne sais quoi d'autre! Pendant ce temps, j'ai tout de même réussi à dormir un peu sur les bancs inconfortables de la salle d'attente, en compagnie d'un gars à moitié pas net qui tournait d'une personne à l'autre en parlant trop et donnait le tourni, et des civières accompagnées d'ambulanciers et de policiers qui continuaient d'avoir priorité sur mon cas. C'est vrai qu'une gastro ou une intoxication alimentaire, ce n'est pas grave comparée à d'autres choses que l'on croise aux urgences, mais quand on ne mange pas et qu'on renvoit tout, on se sent plus faible et on risque de faire un malaise, surtout avec mes quelques antécédents de basse pression artérielle de cet été... Heureusement, j'étais entre de bonnes mains et Patrick n'allait pas me laisser mourir là sans rien faire ;-)

Vers 5h00: Enfin mon nom retentit dans le corridor et je me rends à la cabine 13 (la chance est de mon côté je le sens! ;-) ). L'oscultation a duré moins de 10 minutes (vous savez, comme la peinture MD10 dans le film Taxi!) et sans même me dire ce que j'ai (sincèrement, je pense qu'il ne le savais pas lui-même!), le docteur me dit que de toute façon le seul traitement est la réhydratation et que ça se fait par voie orale, à quoi je lui rappelle que depuis le début de soirée, je ne garde même pas l'eau...
Finalement, sans m'attarder dans ce lieu froid et antipatique pour tenter vainement de comprendre le pourquoi je suis là, je retrouve Patrick dans le couloir et nous repartons à la maison avec pour seule médication deux comprimés de gravox (que je ne suis même pas sûre d'avoir gardés dans mon estomac plus de deux minutes) et une feuille décrivant une décoction de grand-mère à prendre à heures fixes pour se réhydrater.

La potion
- 600 ml d'eau potale
- 360 ml de jus d'orange sans sucre ajouté
- 1 cuillère à thé rase de sel

Boire 2 cuillères à soupe toutes les 15 minutes (montre en main) pendant une à deux heures, puis toutes les dix minutes pendant une à deux heures, puis toutes les cinq minutes, puis doubler la dose.

Épilogue
Après une journée à avaler cette décoction, ça va mieux, même si pour le moment, je ne prends qu'un peu de riz comme nourriture solide histoire de refaire ma flore intestinale correctement et de tenir debout.
En tous cas, cette aventure n'a pas aidé à me faire apprécier les hôpitaux du Québec! Songez donc qu'à moins d'arriver à moitié mort dans ce genre de lieu, ils vous font attendre suffisament longtemps pour que vous vous sentiez mourant avant de vous soigner ;-) Et surtout faites bien attention de ne pas débarquer à l'heure de pointe de la sortie des bars du samedi soir!

Mais David... sincèrement... qu'as tu donc mis dans ta soupe! ;-)

Publié dans Old

Commenter cet article

Eliz 01/11/2008 09:36

Coucou Alice,

Je viens de lire tes deux derniers articles... ça n'a pas dû être agréable cette fameuse nuit aux urgences. Ma pauvre, quel sang-froid quand tu racontes tout ça, je suis fière de toi :-)
Je te confirme... les urgences c'est toujours plus calme en pleine journée vers 15 h (l'heure propice pour une bonne crise d'allergie au lupin ;-))

Thomas et moi t'envoyons plein de gros bisous pour ton rétablissement !
Eliz

Artemis 01/11/2008 13:28


Merci ^^
Promis, la prochaine fois je choisirais mieux l'heure ;-) (joke)

Gros bisous à vous deux également :-)


Yann 30/10/2008 15:22

Eh bien ! Il semblerait que tu vas mieux, mais la prochaine fois, fais une analyse de la soupe hein ? ^^ Ou arrête les jeux vidéos :p

Au plaisir.

Yann

Artemis 01/11/2008 13:26


Merci :-)
Je vais mieux, et depuis je fais vraiment attention ;-) Arrêter les jeux vidéo, j'y songe! Justement Valérie m'a prêté la saison 4 de 24 heures alors je vais passer moins de temps sur le pc ;-)
À bientôt!


isabelle 28/10/2008 21:34

Et bé dis donc !
J'espère que tu vas mieux maintenant.
Recupère bien et surtout ARRETE la soupe !!!
J'ai toujours dit que les légumes (sous quelque forme que ce soit) sont dangeureux pour la santé... ;o)

Artemis 28/10/2008 22:56



Merci, ça va beaucoup mieux même si je me sens encore un peu faible...
Promis, j'arrête la soupe! ;-)



Mom 27/10/2008 19:17

Eh bien mon minou!J'imagine que tu n'es pas allée au Mah-jong dimanche et que tu as dormi pour récupérer.Dad et moi pensons plutôt qu'il s'agit d'un bug de gastro qui n'a rien à voir avec la soupe de David, car tes ennuis sont survenus après 24 heures.Si c'était la soupe tu aurais été malade pendant la première nuit. Quand tu étais petite, le docteur m'avait donné comme conseil de te faire sucer un glaçon , cela empêche les spasmes de l'estomac et ainsi on peut garder un médicament au lieu de le renvoyer tout de suite.On espère que tu seras bientôt sur pied. Tiens nous au courant. Bisous.

Artemis 27/10/2008 20:52


Je vais beaucoup mieux :-)
Je ne suis pas sûre que ce soit une gastro: personne à part moi n'a été malade et en plus, je n'ai pas tous les symptômes (pas de fièvre, pas de maux de ventre). Et puis une intoxication
alimentaire peut aussi arriver à retardement (24 à 36 heures plus tard c'est déjà arrivé à des amis).